Colloque : L’archive comme lieu d’expérimentation : construction, création, performance.

17-18 mars 2022 – Université Lyon 3, Campus des QuaisAmphi Huvelin & Salle Boris Starck – 15 quai Claude Bernard – Lyon 7e

  • Benoît AUCLERC (MARGE, Lyon 3)
  • Gaëlle THÉVAL (MARGE, Lyon 3)
  • Agnès CUREL (MARGE, Lyon 3)
  • Gilles BONNET (MARGE, Lyon 3)
  • Ross LOUIS (Chercheur associé, MARGE)

Le présent colloque envisage l’archive non seulement comme lieu de construction et de préservation mémorielle, mais aussi d’expérimentation et d’invention.Le présent colloque envisage l’archive non seulement comme lieu de construction et de préservation mémorielle, mais aussi d’expérimentation et d’invention. C’est en particulier à travers la question de la performance que ce lien entre archive et expérimentation sera exploré : il s’agira à la fois de réfléchir à la production d’archives sur la performance littéraire – à la nécessité de produire des archives vivantes et actualisables – et d’envisager l’archive elle-même comme dispositif performatif.

Ce colloque se situe en effet à la jonction de deux projets développés au sein de l’équipe MARGE (Université Jean-Moulin Lyon 3) : Archives de la Performance Littéraire (ARCHIPEL) et Performing the archive : the everyday construction of ‘french’ identity in New Orleans. Le projet ARCHIPEL a pour objet de construire une archive collaborative en ligne des performances littéraires depuis les années 1960, le second, Performing the archive, visant à faire de l’archive un lieu d’expérimentation, voire un lieu vivant, permettant de nouvelles formes de recherche-création. Le colloque est organisé autour des trois axes :

  • La performance littéraire et ses archives : Comment documenter une performance littéraire? Quels modes de construction de l’archive sont possibles ? Quelles questions spécifiques concernant l’archivage de données la performance littéraire pose-t-elle ?
  • L’archive comme dispositif performatif : Les protocoles qui président à la construction de l’archive conduisent nécessairement à choisir les traces et les histoires qui y sont consignées : en cela, l’archive est un dispositif qui résulte d’interventions subjectives, et qui est lui-même parfois envisagé comme une performance. Dès lors, qu’est-ce qui caractérise la construction d’une archive ? En quoi les archives dites « vivantes » (de la performance, de la performance littéraire) diffèrent-elles des autres archives ?
  • L’archive comme lieu d’expérimentation : Considérée comme dispositif, résultat inachevé d’un procès en cours, et appelant à une réactivation, l’archive s’offre particulièrement aux expérimentations, et réciproquement, la recherche. Comment activer les archives en tant que matériaux de la création ? Quelles méthodes de recherche ou de recherche-création pour explorer les archives ?

Programme et inscriptions

Ressources bibliographiques

Cette page recense les articles et publications portant sur la performance littéraire produits par les membres du projet.

Chanson et performance littéraire

Gilles Bonnet, La Chanson populittéraire. Texte, musique et performance, Paris, Kimé, 2013, 379 p.

Gilles Bonnet, Chanson et littérature contemporaines : l’âge de l’A.C.I.É. (2000-2020), à paraître en 2021 aux Presses Universitaires de Provence, coll. « Chants Sons ».

Performance littéraire et numérique

Gilles Bonnet, Pour une poétique numérique. Littérature & Internet, Paris, Hermann, 2017, 368 p.

Gilles Bonnet, “La lecture à voix autre: les lectubeurs” Art, littérature et réseaux sociaux, May 2018, Cerisy-la-Salle, France. ⟨hal-01814174⟩

Gilles Bonnet, « URL+IRL = LittéraTube en performances », Écrivains en performance, actes du colloque de Montpellier (février 2018), C. Soulier, M.-E. Thérenty & G. Yanoshevsky (dir.), en ligne sur Fabula.org, novembre 2019 :http://www.fabula.org/colloques/document6386.php.

Gaëlle Théval, « Poésies en performance sur YouTube »,Komodo 21 [en ligne] « Usages, formes et enjeux de la poésie numérique » (dir. Claire Chatelet et Gwendolyn Kergoulay),  12 | 2019 , http://www.komodo21.fr, URL : http://komodo21.fr/poesies-performance-youtube/

Gaëlle Théval, « La poésie sur YouTube, la poésie dans la vie : les vidéoperformances de Charles Pennequin », La LittéraTube : une nouvelle écriture ?, actes de la journée d’étude organisée par Gilles Bonnet et Florence Thérond, Fabula / Les colloques [En ligne], URL : http://www.fabula.org/colloques/document6279.php,

Poésies en performance

Benoît Auclerc, « Pour une poésie extensive » (avec Olivier Belin, Olivier Gallet, Laure Michel et Gaëlle Théval), Elfe XX-XXI [En ligne], 8 | 2019 : « Extension du domaine de la littérature », dossier coordonné par Alexandre Gefen et Claude Perez, mis en ligne le 10 septembre 2019. Actes du congrès de la Société d’Études de la Littérature Française des XXe et XXIsiècles des 14, 15 et 16 septembre 2017 d’Aix-en-Provence. URL :http://journals.openedition.org/elfe/1418

Benoît Auclerc, « Chanter faux : (més)usages de la chanson dans la poésie contemporaine », in Bonnet, Gilles (dir.), La Chanson populittéraire, Paris, Éditions Kimé, coll. « Les Cahiers de Marge », 2013, p. 171-187.

Gaëlle Théval, « Manifestes en performance : de quelques manifestes de poésie expérimentale », ITINÉRAIRES : LITTÉRATURES, TEXTES, CULTURES [EN LIGNE], « LE MANIFESTE À TRAVERS LES ARTS : DEVENIRS D’UN GENRE INDISCIPLINÉ » (DIR. CAMILLE BLOOMFIELD ET AUDREY ZIANE),  2018-1 | 2018, mis en ligne le 15 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/itineraires/4399

Gaëlle Théval, « L’œuvre et la trace : quel statut de l’archive dans l’œuvre de Bernard Heidsieck ? », Les archives sonores de la poésie, Abigail Lang, Michel Murat, Céline Pardo (dir.), Les Presses du réel, 2020, p. 143-158.

Gaëlle Théval, « Les ready-mades performés de Michèle Métail », dans Anne-Christine Royère (dir.), Michèle Métail. La Poésie en trois dimensions, Les Presses du réel, coll. « Al Dante / Etudes », 2019, p. 253-272

Gaëlle Théval, « Scénographies de l’écrit dans les performances poétiques de Bernard Heidsieck », Poésie et performance, Olivier Penot-Lacassagne et Gaëlle Théval (dir.), Cécile Defaut, 2018, p.117-132 https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02163969

Gaëlle Théval, « Poésie : (action, directe, élémentaire, totale…) », Jérôme Cabot (dir.), Performances poétiques, Cécile Defaut, 2017, p.41-64 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03197854v1

Gaëlle Théval, « Gestes d’écriture dans la poésie-action depuis les années 1960 », LES GESTES DU POÈME [EN LIGNE], Actes du colloque organisé à l’Université de Rouen en avril 2015, Caroline Andriot-Saillant et Thierry Roger (dir.), Publications numériques du CÉRÉdI, « Actes de colloques et journées d’étude (ISSN 1775-4054) », n° 17, 2016. URL : http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/public/?gestes-d-ecriture-et-ecritures-du.html

Gaëlle Théval, « L’écrit en performance : le devenir des supports d’écriture dans la poésie action et les lectures performées. », B. Denker-Bercoff ; F. Fix, P. Schnyder (dir.), POÉSIE ET SCÈNE, Orizon, 2015, p.95-105

Gaëlle Théval, « Dialogues du livre et de la performance dans la poésie élémentaire de Julien Blaine » (avec Isabelle Maunet), I. Chol et J. Khalfa (dir.)LES ESPACES DU LIVRE / SPACES OF THE BOOK, Cambridge, Peter Lang, 2015, p.227-242

Gaëlle Théval, « Ecritures en performance », article pour le dossier « Gestes d’écriture » (coordonné par Sally Bonn), Art Press, 477-78, mai-juin 2020

Gaëlle Théval, « Quelle(s) scène(s) pour la poésie performance ? », Assises internationales de la poésie, Université de Lausanne, 7-9 mars 2018. [actes audio en ligne : http://podcast.unil.ch/lettres/printempspoesie/Gaelle_Theval.m4a ]